camp »

camp


Des camps de concentration en Algérie ?

Samedi, 13 Octobre, 2012
Logo

En 1957, l’armée française crée des camps de regroupement en Algérie. Le rapport de Michel Rocard, publié en avril 59, en pointe les conditions inhumaines d’internement. Ce cri d’alarme sauvera des vies.


La guerre d’indépendance d’Algérie, c’est 1954 – 1962. Des attentats de la Toussaint Rouge du 1er novembre 1954 aux Accords d’Evian du 18 mars 1962. Mais l’année 57 est cruciale. Non seulement l’emploi de la torture par l’armée française devient systématique. Mais la France se donne la possibilité de recourir à « l'internement administratif collectif ». Sur le territoire français, comme dans le Larzac, et ailleurs, mais en Algérie aussi, l’armée crée des camps de regroupement.

Guerre d'Algérie : les Justes contre la honte

Samedi, 13 Octobre, 2012
Logo

Il y a 50 ans, le peuple algérien obtenait son indépendance. Au-delà des mobilisations militaires de l'armée de libération nationale, c'est grâce à des mobilisations citoyennes que ce combat pour l'émancipation du peuple algérien a pu être victorieux.

En France, ce sont des trotskystes, des anciens résistants, des militants antiracistes, des socialistes dissidents, des chrégtiens de la mission de France, des communistes qui ont soutenu les partisans de Messali Hadj et Ferhat Abbas (les premiers artisans de l'émancipation du peuple algérien) puis les militant du Front de Libération Nationale. C'est au nom du combat contre le racisme et les discriminations qui étaient au coeur du système colonial, au nom de la défencse des droits de l'homme que ces Français ont soutenu les Algériens en lutt pour leur indépendance.