Condamnations »

Condamnations


Testing : Larme fatale !

Lundi, 17 Août, 2009
Logo

Le Testing ou test de situation est utilisé, pour la première fois, dans le cadre des premières études sur la discrimination au logement aux Etats-Unis puis en Angleterre entre les années 50 et 60.

« Importé » en France par SOS Racisme, à la fin des années 90, pour mettre au grand jour les discriminations dans l’accès aux loisirs, le testing reste, malgré les limites pointées par les universitaires et les tribunaux, l’instrument le plus efficace dans la lutte contre les discriminations. 

 

C’est en 1955 et en 1971, dans le sud de la Californie, puis entre 1974 et 1975 à Détroit, qu’ont été menées les premières recherches, à petite échelle, basées sur la méthode du testing.

C’est le département américain du logement et du développement urbain qui, en 1977, est à l’origine de la première grande étude appelée « Housing Market Practices Survey » pour identifier les discriminations contre les African Americans[1] dans l’accès au logement.