Brisons la loi du ghetto. La réponse de F. Bayrou


Dimanche, 20 Mai, 2012
Logo

Je suis très attaché à la mixité dans les zones urbaines sensibles, seule à même de restaurer le « vivre ensemble » dans nos villes et nos villages. Cette question est centrale et le socle de toute politique qui vise à combler la fracture territoriale et sociale. La loi SRU doit être appliquée. Dans les zones de tension, des préfets « logement et cohésion sociale » seront nommés. Ils seront chargés de résoudre les problèmes d’urbanisme qui gênent la construction de nouveaux logements et pourront, si nécessaire, délivrer les permis de construire en lieu et place des élus qui ne respecteraient pas la loi. Le taux de logements sociaux, dans ces zones de tension, passera à 25 %. Je souhaite aussi faciliter l’accès de tous au parc privé par une mutuelle pour le logement qui prendra en charge les cautions.

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.