Baisser les loyers pour lutter contre les discriminations


Mardi, 26 Mars, 2013
Logo

Président de la Commission logement-habitat du Parti de Gauche, Romain Biessy a plaidé, lors de la table ronde sur le logement, pour la baisse des loyers comme un moyen de lutte contre toutes les ségrégations.


 Actuellement, la ségrégation joue aussi sur la question sociale. Il y a eu un laisser-aller ces dix dernières années. Le logement est devenu une marchandise comme une autre sur laquelle on peut faire un maximum de profit. Les tentions que les bailleurs ont subi des différents gouvernements ont enclenché des effets pervers, néfastes qui ont rendu les loyers chers, beaucoup trop chers. En même temps, les aides au logement permettent de mettre en place des loyers résiduels donc des loyers beaucoup moins chers. Sauf que cela tient tant qu’on a droit à l’aide au logement. Une fois qu’on n’y a plus droit, on se retrouve en face d’un loyer trop cher et là en rentre dans des logiques d’endettement.

 

Le logement en France est trop cher. L’ensemble des acteurs liés au logement sont confrontés à la logique de pénurie, donc il faut sélectionner la demande. C’est pour cela qu’on se retrouve confronté à des critères d’ancienneté.

 

Tant qu’on n’aura pas une politique volontaire digne de ce nom, qui construira un nombre suffisant de logements là où on en a besoin, tant que les logements ne seront pas construits sur des territoires qui respecteront les notions d’attractivité et d’accès aux services culturels publics comme privés, on ne résoudra pas le problème. Le problème doit être géré sur tous ces postes-là, des territoires où chacun se sente bien, des logements abordables par rapport aux richesses réelles des populations afin que chacun puisse choisir où il veut aller vivre et qu’on ne soit pas cantonné à une politique de construction de logements pour les populations dites en difficultés. Il faut mettre un petit peu de fluidité dans tout ça et faire en sorte que la valeur immobilière, c'est-à-dire tant les logements sociaux que les logements privés, soit beaucoup plus basse. C’est pour cela qu’on peut ramener aussi un des moyens de lutter contre les ségrégations à la baisse des loyers.

 

 

Romain Biessy

 

 

Romain Biessy

Romain Biessy préside la Commission logementt au Parti de Gauche. Il y milite pour la baisse des loyers, la réquisition des logements laissés vacants, la construction de 200 000 logements sociaux par an, un renforcement de la loi SRU et la création d’un service public décentralisé du logement.

 

 

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.