Y aurait-il méprise sur le terme démocratie ?

  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/views.module on line 879.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.

Lundi, 14 Février, 2011
Logo

 

Il est de moins en moins rare d’entendre en France, au cours de discussions, de débats télévisés, dans la presse une remise en question du modèle démocratique alors que, d un point de vue géopolitique, des dictatures tombent et que les peuples révoltés font appel a plus de démocratie. Mais à quel modèle démocratique font ils référence lorsqu’ ils clament ce concept philosophique?


Lorsque la question est posée aux jeunes consciences politiques géorgiennes, algériennes, tunisiennes, égyptiennes... La grande majeure partie fait référence au modèle états uniens... Les Etats Unis est une démocratie? L Europe est une espace démocratique? D ailleurs quel pays connaît et maîtrise le concept de démocratie appliqué?

Chaque pays ayant fait le «pari démocratique» tente encore aujourd’hui d’y tendre. Sommes nous arrivé a un constat d échec probant, cuisant, qui nous permettrait de penser que la démocratie ne serait finalement pas le meilleurs modèle de société? Ou alors ne serait ce pas plutôt un mot bel et bien galvaudé visant à mieux faire passé les petites pilules fiscales, financières, sociales, environnementales, carcérales... Même si l’idée est belle elle n’a ja- mais existé tout comme le modèle communiste marxiste n’a jamais existé malgré les tentatives qui ont été faites. Pourquoi certaines idéologies ne percent pas plus que cela? Si l’on questionnait l’opinion publique sur : « Quel est votre dé- finition du mot démocratie? » On se rendrait compte qu’au delà des beaux discours sur « Liberté, l’Egalité, Fraternité » , la contextualisation technique de ces valeurs devient plus rapidement partisane voir caduc.

Ce qui est intéressant actuellement en France comme dans bien des pays européens, c est de voir émerger un courant de pensé qui prend peu a peu sa place dans les débats de société: l’analyse et la remise en question du système démocratique dans le texte à travers le prisme du «système démocratique» que nous connaissons...

Mais qui dit remise en question de notre «système démocratique» peut éventuellement dire avancé d’un élan révolutionnaire?

Sommes nous a l’aube d une révolution en France? Certainement, mais je ne parierais pas sur le fait de la voir.

Car bannant malant les frigos sont encore bien assez pleins, les payes continuent de tomber, les médias sont sous hautes surveillances et s’écoulent en masse... La France n’a pas encore assez faim au regard des autres peuples qui grondent.

Qui se révolte? Ce sont les ventres vides. Même si nous avons conscience de la précarisation de notre condition, nous tenons tous et nous nous y appuyons allègrement sur nos prothèses économique et sociale. Sommes nous prêt à nous émancipé de nos béquilles? Est ce un désir populaire aujourd’hui, en France? Bien au contraire... Et ceux qu’ils le vivent sont ceux qui sont chassé du système économique et sociale.

Sans vouloir être alarmiste, la France, sur «l Echelle gériatrique mondiale» en est presque au summum, que ce soit dans la société civile dans laquelle nous vivons (vieillissement croissant de la population) comme en politique ( une classe politique d’une moyenne d’un age assez sérieuse pour laisser de la place a une jeunesse engagée mais ficelée et effacée derrière une muraille oligarchique). «Nous n’avons pas tué les versaillais», voilà ce que rétorquerait un communard.

Je conclurais en vous soumettant à réflexion ces deux chiffres: Quel est le pourcentage de dioisiens (Saint Denis 93) (non inscrit inclus) ont élu le maire au dernier scrutin municipale?

Réponse: 10 à 15% de la population.

Quel est le pourcentage de français (non inscrit inclus) ayant voté pour le président de la république française aux dernières élection présidentielles?: Réponse: 20 à 25%

Source: entretient avec le sociologue Didier Layronnie- Février 2011.

Les scénarios d anticipations ne sont pas si nombreux que ça... :)

 

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.