Lutter contre l'extrême-droite en Europe


Lundi, 2 Décembre, 2013
Logo

 

L’extrême droite progresse sur le plan électoral dans de nombreux pays d’Europe.

Comme Jean-Marie Le Pen, qui vient d’être définitivement condamné pour contestation de crime contre l’humanité, cette extrême droite entreprend de réhabiliter les régimes fascistes en minimisant le nombre de morts et les exterminations de juifs et de Rroms, de militants de gauche commis par ces régimes autoritaires. Les croix gammées ont fait leur réapparition en Allemagne, en Angleterre, en Autriche, en Grèce, en Norvège, en République Tchèque ; et les immigrés, les enfants d’immigrés, les juifs, les musulmans et les Rroms sont systématiquement les cibles des attaques racistes et xénophobes de ces organisations d’extrême droite. Alors que les médias se font les complices des opérations de dédiabolisation de ces partis d’extrême droite, les associations mobilisées dans la lutte contre la xénophobie ne sont pas soutenues par l’Europe comme par les États. Ceci démontre combien la menace d’une percée électorale des partis xénophobes et racistes n’est pas assez prise au sérieux par nos gouvernements.

 

Samuel Thomas

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.