Etat des lieux du ghetto : La situation dans les quartiers est épineuse

  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/views.module on line 879.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.

Vendredi, 4 Juin, 2010
Logo

 

Par Daniel Goldberg, député de la Seine Saint Denis


La question du remplacement des enseignants en Seine Saint Denis est particulièrement épineuse. Nous sommes dans une situation catastrophique, dans ce département, de ce point de vue. C’est devenu courant que dans des classes, notamment en primaire, une institutrice qui part en congés maternité ne soit pas remplacée pendant des mois, alors qu’il s’agit de quelque chose de prévisible.

La semaine dernière, je suis allé dans une école, où depuis deux mois, il n’y a pas d’enseignant du CM2. C’est à l’école Charlie Chaplin de la Courneuve.

Ce qu’il faut: la sécurité au quotidien et pas la sécurité avec des brigades qui arrivent et repartent aussi vite qu’elles sont arrivées, sauf quand on nous met le car de CRS en bas de la tour pour mettre le couvercle sur la cocotte minute quelques temps et puis après cela part. A quand la sécurité au quotidien, devant les écoles, une sécurité qui connaît les familles, qui se fait respecter des familles parce qu’elle en est elle-même respectueuse?

Comment peut-on penser qu’on aura un résultat pour la qualité de vie des habitants si le chômage de masse persiste? Quand on n’a pas la solution encore pour lutter efficacement contre les discriminations à l’embauche?

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.