"On est enfin égaux avec les blancs"


Samedi, 28 Février, 2009
Logo

Rencontre avec des ressortissants des DOM TOM, jeunes et moins jeunes en marge d’une réunion autour des discriminations à l’encontre des originaires des DOM organisée par le Comité Marche 98 avec SOS Racisme à la mairie de Paris. Leur fierté après l’élection d’Obama à la Maison Blanche, " On est devenu quelqu’un aux yeux du monde" leurs espoirs qu’il réussisse aux USA, leurs désillusions sur la société française pas « prête à être dirigée par un Noir » selon eux.

« Là, on est égaux avec les Blancs »

Séphora, 16 ans et demi, lycéenne dans le Val d’Oise, originaire de Guadeloupe : « J’ai appris l’élection d’Obama en me réveillant, mercredi matin. J’avais un message d’une copine sur mon téléphone : il est élu ! J’ai ressenti une très grande fierté en apprenant son élection : c’est le premier « Noir » à devenir président, c’est historique ! Je ne suis pas trop les élections, surtout les élections américaines. Je ne connais pas trop le programme d’Obama, je sais juste qu’il voulait aider les pauvres en essayant de réduire les inégalités. Il essaie d’agir pour qu’on ne voit pas trop la différence de couleur entre les Blancs et les Noirs. Mais même s’il arrive à créer une égalité entre Noirs et Blancs, la différence restera. Et aux Etats-Unis, le Ku Klux Klan existe toujours. Obama a une lourde responsabilité, il a sucité beaucoup d’espoir. Obama n’aurait pas pu en arriver là sans Martin Luther King, Malcolm X, Rosa Parks. Le chemin s’est construit petit à petit. On est fier. De part notre histoire, on a toujours eu l’habitude d’être inférieurs aux Blancs. On connaît notre passé, l’esclavage ne remonte pas à si loin. Pendant toutes ces années, le peuple Noir s’est battu pour l’égalité. Là, on est égaux avec les Blancs. J’ai encore du mal à y croire. Ca fait bizarre de se dire qu’Obama est président tant qu’on ne l’a pas vu à la Maison Blanche ! J’espère qu’il va pouvoir finir son mandat, que lui et sa famille seront protégés. J’ai peur qu’ils se fassent assassiner. Si un Blanc comme Kennedy s’est fait assassiner, pour Obama c’est encore plus risqué. Un Obama français ? Ce n’est pas possible, la mentalité française ne permet pas ça. Si un jour, un Noir était élu en France, ce serait pour faire comme en Amérique ! »

« ca me motive pour mes études, on est devenu quelqu’un aux yeux du monde »

Maureen, 16 ans et demi, lycéenne dans le Val d’Oise, originaire de Guadeloupe : « J’ai voulu mettre mon réveil en pleine nuit, mais j’étais trop fatiguée. Quand je me suis levée, mercredi matin, j’avais peur de ce que j’allais entendre, je n’ai pas osé regarder la télé tout de suite, de peur de la victoire de Mac Cain. J’ai d’abord appelé une copine qui m’a dit qu’Obama avait gagné et après, j’ai regardé les images ! C’est extraordinaire qu’un Noir soit élu. Même moi, à 16 ans, je ne pensais pas être vivante pour voir ça. C’est une joie inexprimable. La politique ça m’intéresse, je suivais un peu les élections américaines à la télé. Le racisme existe encore aux Etats-Unis, le KKK aussi. Ils disent que les Blancs seront toujours supérieurs. J’espère qu’Obama apportera de bonnes choses, j’espère qu’il sera à la hauteur. Je suis aussi contente pour sa femme, c’est une descendante d’esclaves. L’élection d’Obama ? ca me motive pour mes études. On est devenu quelqu’un aux yeux du monde. Pendant toute la campagne, j’avais peur qu’il se fasse tuer. Aujourd’hui, j’ai moins peur. Un Obama français ? je n’y crois pas du tout. On n’est pas encore prêt. Les Français ne sont pas racistes, mais ils ne sont pas prêts à être dirigés par un Noir. »

Mégane, 14 ans, collégienne à Juvisy, dans l’Essonne, originaire de Martinique et de Guadeloupe : « En apprenant l’élection d’Obama, j’étais super contente. C’est le premier Noir qui pourra diriger. Ca fera un changement. J’ai peur qu’il se fasse tuer, il est Noir et en plus, il est jeune. Obama en France ? non, pas pour le moment ! Aux Etats-Unis, ils ont vécu plus de choses. Ils sont plus révoltés là-bas. C’est super pour les Noirs, mais c’est pas en France, c’est dommage. »

Un Obama français ? Dans 150 ans !

Pierre Goma, cuisinier, originaire de Guadeloupe : « En apprenant l’élection d’Obama, j’ai pensé que c’était une bonne chose. Le monde a changé depuis 68 où on voulait déjà que Noirs et Blancs aillent ensemble, mais où il y avait la ségrégation Il reste encore du chemin à faire. Obama a du boulot. George W Bush lui laisse une Amérique en piteuse état. Un Obama français ? Non, la France est loin d’être les Etats-Unis. Quand un ministre guyanais va en visite officielle, on sert la main à son chauffeur, en lui disant ; « bonjour, Monsier le ministre ». Il faut que les Français connaissent leur histoire. A l’école, on n’apprend pas l’esclavage. Il y aura un Obama français dans 150 ans. Il ne faut pas rêver, la France est trop conservatrice, malgré la Coupe du Monde de foot. »

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.