La France a besoin d'une politique d'immigration claire


Lundi, 16 Avril, 2012
Logo

Pouria Amirshahi est ancien Président de l’UNEF, secrétaire national du Parti Socialiste depuis 2008. Il représente ce même parti pour les élections législatives dans la 9e circonscription des Français à l’étranger (Nord-Ouest de l’Afrique). Il soutient ici notre proposition sur la thématique de l’immigration.

Je soutiendrai la proposition de Pote à Pote pour qu’elle s’inscrive dans la loi. Je militerai pour une autre politique de l’immigration, de l’intégration et de la coopération.

La détresse et l’exploitation de femmes et d’hommes qui travaillent souvent depuis longtemps en France sont inacceptables. Nicolas Sarkozy et la droite, en charge de la politique d’immigration depuis 7 ans, sont responsables du pourrissement de cette situation. L’arsenal juridique pour durcir les sanctions à l’égard des employeurs existe déjà et qu’une poignée seulement d’employeurs ont été inquiétés l’an dernier. De même, le placement d'enfants en rétention et les démembrements ou expulsions de familles dont les enfants sont scolarisés, le traitement indigne de ces travailleurs étrangers place cette politique migratoire sous le signe de l’injustice et de l’insupportable.

De plus, l’emploi sans scrupule de salariés non déclarés, outre les atteintes au droit du travail, sont une aubaine pour certains employeurs qui mettent ainsi en concurrence les travailleurs entre eux en exerçant un véritable chantage salarial.

C'est pourquoi je m’engage pour une large régularisation des travailleurs sans papiers, comme pour les familles dont les enfants sont scolarisés sur la base d’une procédure assouplie et simplifiée, s’appliquant à tous de manière égale sur le territoire national, selon des critères clairs et transparents, prenant en compte notamment les liens de travail, la scolarisation des enfants, la durée de présence.

La France est riche des apports d’hommes et de femmes de toutes origines qui tout au long de son histoire ont contribué à son essor économique, à sa culture et à son rayonnement.

Pourtant, la droite s’acharne à mener une politique inhumaine et dégradante, par exemple lorsqu’elle porte gravement atteinte au droit d'asile en renvoyant avec les autorités britanniques 3 jeunes Afghans à Kaboul, lorsqu’elle s’associe aux autorités italiennes pour confier à la Libye de Khadafi le traitement de la demande d’asile et qu’elle invente les mariages gris.

Le monde du XXIe siècle connaît de nouvelles migrations. Leurs rythmes, leurs parcours, leurs motivations se sont diversifiés et les plus grands mouvements migratoires sont et seront des migrations de pays du Sud vers d’autres pays du Sud. C’est en prenant en compte cette nouvelle donne que les socialistes veulent promouvoir une politique d’immigration régulée, ambitieuse pour la France, fidèle à ses valeurs humanistes et équilibrée.

La France a besoin d’une politique d’immigration claire. C'est pourquoi l’immigration en France doit être organisée dans un cadre légal aussi stable que possible. À l’ère de la mondialisation, les migrations constituent un défi économique, social et culturel, tant pour les pays d’émigration que pour les pays d’accueil.

 

Pouria Amirshahi

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.