Plus de moyens, vite !


Jeudi, 21 Mars, 2013
Logo

Akli Mellouli milite pour plus de moyens alloués à la lutte contre les violences faites aux femmes et à l’hébergement et l’accueil d’urgence.

La violence ça commence aussi par soi, il faut éviter de croire que c'est toujours chez les autres et ne pas se regarder. En Ile-de-France, on a réservé des logements par exemple, et ce n'est pas suffisant, il faut aller plus loin. On a depuis très longtemps bastonné l'éducation populaire, en lui retirant des crédits. Il faut retrouver ce chemin vers l’éducation populaire. Il faut effectivement aller vers des actions citoyennes, redonner la place aux citoyens, il faut leur redonner les moyens de leurs actions et notamment à ces associations qui œuvrent pour cette cause. Et il faudra aussi décliner l'observatoire national des violences faites aux femmes qui se trouve en Seine-Saint-Denis, sur les régions.

 

Une proposition européenne revendique un hébergement pour 10 000 habitants. Nous en sommes loin, il en faudrait 4quatre fois plus. Il est important aujourd'hui que les femmes qui ont été victimes de violences ne soient pas plus mal traitées que ceux qui les commettent. Quand on est effectivement aujourd'hui dans des hôtels d'urgence pendant six ans, c'est scandaleux et ça ne vous donne pas envie d'aller porter plainte. L’évolution passe aussi par les synergies d'acteurs, notamment la formation dans les commissariats. Il faut qu'il y ait des locaux adaptés, parce que on ne peut pas rajouter de l'angoisse à la peur et à la crainte. Il va falloir que nous apprenions à accueillir et c'est un travail de formation de l'ensemble de ces acteurs.

 

Aujourd'hui il y a un engagement fort qui a été pris grâce à la création de l'observatoire des violences faite aux femmes en Seine St Denis qui organise un accompagnement. C’est un outil qui permet la mise en place de politiques. Je ne suis pas pour moins d'Etat. L'Etat est fait pour assurer l'égalité de chacun et de chacune sur le territoire. Et si ce n'est pas l'Etat qui l'assure, personne d'autre ne le fera.

 

Akli Mellouli

 

 

 

Akli Mellouli

Maire-adjoint de Bonneuil-sur-Marne, éducateur de formation, il a été le coordinateur d’Equal, un projet européen contre les discriminations au travail, piloté par la CFDT. Akli sera tête de liste aux prochaines municipales de sa commune.

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.