Impliquons les entreprises dans la formation professionnelle. La réponse de F. Hollande


Lundi, 30 Avril, 2012
Logo

Je m’attacherai à lutter contre toutes les situations bloquantes pour l’insertion professionnelle des jeunes des quartiers, qu’il s’agisse de recherche de stages, de contrats d’apprentissage ou d’emploi.

Est-il acceptable, dans la République française telle que nous l’aimons, que des jeunes ou des moins jeunes, ne puissent pas accéder à l’emploi pour des raisons qui tiennent à leur lieu d’habitat, à leur quartier, à leur couleur de peau, à leur nom ?

Le CV anonyme et la plateforme SOS stages qui en reprend le principe sont des outils intéressants mais qui ne résolvent pas tout.

 Il faut mettre en place, en lien avec les branches professionnelles et les grandes entreprises, un dispositif d’accompagnement – de type contrat d’objectif - ouvert à toutes les entreprises pour les encourager à accueillir des jeunes. On peut par exemple imaginer de conditionner certaines aides publiques au respect d’engagements sur l’égalité des personnes et la lutte contre les discriminations. Enfin, j’entends promouvoir l’engagement et l’esprit citoyen des entreprises. Des clubs luttant pour la diversité et contre les exclusions existent, ils doivent être encouragés.

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.