Contrat unique d’insertion : mode d’emploi

  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/views.module on line 879.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.

Lundi, 17 Août, 2009
Logo

Le Grenelle de l’insertion aboutit à la proposition d’un contrat unique d’insertion. Faut-il se plaindre ou au contraire se réjouir de telles annonces ? N’est-ce pas contradictoire de fusionner les contrats pour quelques semaines plus tard réinventer en quelque sorte les emplois jeunes ?

 

Les contrats aidés ont été inventés dans les années 1970 pour favoriser l’emploi des jeunes et il est vrai que, près d’un jeune sur deux, parmi les non qualifiés passera par la case « contrat aidé » dans son parcours professionnel. Mais les contradictions des annonces gouvernementales des dernières semaines illustrent une contradiction ancienne des contrats aidés : fusionner les contrats dans un contrat proche du contrat de droit commun (CDD, CDI) ; opérer un ciblage précis pour aider les personnes les plus en difficulté sur le marché du travail.

Le ciblage des contrats aidés limite les effets d’aubaine (on finance un employeur qui aurait recruté sans aide) et permet de concentrer l’argent public sur ceux qui en ont le plus besoin mais peut faire naître des phénomènes de stigmatisation, qui met en avant un signal négatif pour les employeurs. La fusion limite ces problèmes de stigmatisation mais avec des effets d’aubaine importants. Surtout, les employeurs et les agents du service public de l’emploi peuvent être conduits à un certain « écrémage » au détriment des publics les plus en difficulté, notamment pour accroître la performance des contrats.

Autre difficulté dans le cas du ciblage, quelle cible retenir ? Les bénéficiaires de minima sociaux ou le chômage de longue durée sont rarement des jeunes. Les jeunes sont une catégorie peu homogène sur le marché du travail même si les jeunes sont en général frappés de la même manière par une mauvaise conjoncture. En outre, la multiplication des cibles peut assigner les populations les plus fragiles dans les dispositifs les moins efficaces. Les « contrats ville » ciblés sur les « jeunes de quartiers à l’habitat socialement dégradé », en furent une illustration au milieu des années 1990.

L’important n’est pas seulement la cible mais le contenu du contrat, car il faut que le bénéficiaire puisse mettre à profit la période du contrat pour améliorer sa formation, parfaire sa connaissance du marché du travail… ce qui nécessite parfois un accompagnement par un professionnel, y compris pour préparer la sortie du contrat. Les nouveaux contrats respecteront-ils ces principes issus de l’évaluation des nombreux dispositifs antérieurs, y compris le programme « emplois jeunes » ou ne seront-ils qu’un pansement vite posé sur l’accroissement du chômage des jeunes ? Il faudrait en outre une action spécifique pour les jeunes des quartiers, car l’accès aux stages et aux contrats en alternance est souvent déjà pour eux un parcours du combattant !

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.