Marianne Olesen »

Marianne Olesen


Xénophobie, racisme ? De quoi parlons-nous ?

Mardi, 22 Octobre, 2013
Logo

La xénophobie (littéralement : peur de l’inconnu) est plutôt facile à expliquer car c’est un phénomène courant chez les animaux comme chez les humains. Face à quelque chose que nous ne connaissons pas, à quelqu’un qui paraît différent, notre réaction instinctive peut être de curiosité ou de peur.

Ce sera la curiosité si nous nous sentons en confiance et en sécurité, mais la peur si nous sentons notre position menacée.

Cette peur peut isoler lorsqu’elle nous conduit à éviter tout contact avec « l’inconnu ». Elle peut aussi induire méfiance et colère, à titre d’autoprotection. C’est ainsi que naît le racisme. 

Plusieurs niveaux de racisme

 

- En évitant les contacts, nous nous retrouvons dépendants des médias et des rumeurs, nos opinions deviennent partiales (nous portons un jugement sans voir et sans savoir). Ce racisme latent (à demi masqué), pour être très courant, n’a rien d’innocent : en effet, les préjugés réitérés quotidiennement instaurent un climat pernicieux, où la discrimination est en quelque sorte justifiée.