Les femmes ne sont pas des hommes politiques comme les autres !

  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/views.module on line 879.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.

Lundi, 16 Août, 2010
Logo

 

Depuis qu’elles ont obtenu le droit de vote et d’éligibilité en 1944, les françaises ont vu leur participation à la vie politique progresser très lentement comparé à d’autres pays européens.


Loin d’être naturelle, cette participation a dû être confortée par la loi « relative à l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives » en date du 6 juin 2000 précédant les élections municipales de mars 2001.

Malgré cette loi, la marginalisation des françaises dans le champ politique demeure tenace. Les raisons tiennent principalement au statut socio-économique des femmes et à la prégnance des rôles sociaux de sexe où la représentation de la féminité est incompatible avec celle du pouvoir.

En effet, si le travail des femmes aujourd’hui est devenu un phénomène social massif concourant à leur émancipation, il n’en demeure pas moins que les françaises sont les premières exposées au chômage et à la précarité. Le monde du travail illustre la permanence des rapports inégalitaires entre hommes et femmes et la rigidité des rôles traditionnels.

Les femmes continuent d’assurer 80% des activités liées aux tâches domestiques et familiales et ce modèle reste profondément intégré par les acteurs économiques et syndicaux. Une moindre disponibilité le soir, le mercredi, pour les réunions tardives ou les déplacements, les interruptions diverses (maternité, congé parental, temps partiel choisi ou imposé, chômage plus fréquent...) s’allient pour limiter le déroulement de carrière des femmes. Cette situation a aussi des répercussions sur leur niveau de salaire, inférieur de 20% en moyenne à celui des hommes, et sur le montant de leurs retraites.

La «fragilité» de la situation professionnelle des femmes et le partage inégalitaire des tâches domestiques expliquent en partie le faible investissement des femmes dans la vie politique. En effet, militer, se lancer dans la compétition électorale exige une stabilité professionnelle et une disponibilité que réunissent plus les hommes que les femmes.

Des associations se mobilisent pour faire évoluer les mentalités pour une meilleure répartition des tâches familiales et une meilleure égalité entre les femmes et les hommes au sein de l’entreprise. Ces deux combats sont les piliers d’un engagement politique plus important des femmes.

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.