Enseigner le fait religieux


Lundi, 25 Mars, 2013
Logo

Esther Benbassa nous fournit des outils pour l’enseignement de la laïcité, un enseignement qui a notamment pour objectif d’éviter tout fanatisme, y compris le fanatisme laïc


Les religions ont toujours été instrumentalisées notamment par les politiciens qui n’ont pas de programme politique et qui essayent de s’emparer de la question de la laïcité contre ces religions. Il est important de savoir que la laïcité est le respect de toutes les religions sans que celles-ci n’empiètent sur l’espace public

Il faut donc briser les préjugés et tous les soupçons. Il y a des dizaines de pays dans le monde qui enseignent la religion comme fait religieux, Si on n’enseigne pas à l’école - non pas la religion- mais le fait religieux, on ne pourra jamais comprendre la laïcité, parce qu’on ne brisera pas les préjugés.

Néanmoins, les professeurs sont totalement démunis d’outils pour enseigner le fait religieux. J’ai fait avec un groupe de chercheur, un livre, une encyclopédie sur l’enseignement du fait religieux pour que les professeurs aient des outils. Dans cette encyclopédie sur l’enseignement du fait religieux j’ai inclus autant de page pour la laïcité que pour l’islam, le judaïsme, le christianisme ou le taoïsme etc. Il faut donc l’enseigner sans spiritualité mais comme un fait historique, comme un fait de société.

Je crois qu’aujourd’hui c’est une obligation de former les enseignants au fait religieux dans les IUFM. Dans cet enseignement on inclurait les enseignements de la laïcité. Je ne propose pas une agrégation du fait religieux, j’insiste pour que tous les engeignant soient être formés au fait religieux pour qu’ils puissent enseigner la laïcité.

 

 

 

 

Esther Benbassa spécialiste de l’histoire des religions, professeur à la Sorbonne et sénatrice Europe Ecologie les Verts

 

 

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.