« Homo-Ghetto» : le livre choc… !


Lundi, 16 Novembre, 2009
Logo

Parce qu’aujourd’hui la question de l’homosexualité en banlieue reste un tabou, Franck Chaumont, ancien journaliste et directeur de la communication du mouvement Ni Putes Ni Soumises jusqu’en 2007, a décidé, à travers 13 témoignages publiés dans son livre « Homo-Ghetto », de faire toute la lumière sur ces « clandestins de la République ».

Qui mieux que Farida, Dialo, Nadir, Béchir, Sébastien,… pour nous faire prendre conscience de la réalité et du quotidien d’un homo en cité ?  Tous ont eu le courage de témoigner dans l’espoir que nous sachions, nous citoyens, politiques, homosexuels reconnus des centres-villes, que de l’autre côté du périph’ la France a laissé sur le carreau une partie de ses citoyens : les gays et lesbiennes des cités ! Pour que nous sachions qu’être homo en banlieue signifie raser les murs, être insulté, rejeté par sa famille, la cité ou pire encore être victimes de passages à tabac…

Qu’ils soient garçons ou filles, blacks, blancs, beurs, chrétiens ou musulmans, la plupart sont obligés de s’inventer une double vie, de vivre dans le mensonge et la peur de se faire démasquer. Aucune autre alternative donc… Pour eux, comme le souligne Béchir, « la priorité est de se faire reconnaître et accepter ». Le mariage gay ou l’homoparentalité sont des revendications encore trop loin pour eux « c’est du luxe, c’est bon pour les homos parisiens. Nous, on essaie juste de ne pas se faire fracasser ! ».

Parce qu’en parlant, la majorité des homos vivants en cités risquent leur vie. Il aura fallu deux ans d’enquête à Franck Chaumont pour écrire ce livre et nous dresser un portrait à la fois réaliste et préoccupant de ces « clandestins de la République ».

Ce livre s’adresse à nous tous et reste indispensable pour mieux comprendre cet intolérable phénomène qu’est la ghettoïsation !

Homo-Ghetto,

Le Cherche-Midi, « Documents », 204 pages, 15 €

 

 

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.