avortement »

avortement


Une IVG quand je veux !

Vendredi, 30 Septembre, 2011
Logo

 

Plus de trente ans après la loi sur l’avortement de Simone Veil, l'IVG est-elle entrée dans les moeurs ? Pas si sûr. L’acte n’est pas anodin et il ne s’est toujours pas banalisé. Vouloir avorter en France en 2011 peut encore s'avérer un parcours semé d'embûches.


Il n’est pas rare d’entendre qu’il n’y a que trois, deux, voire un seul endroit où avorter pour tout un département. Une situation qui laisse pantois(e) quand elle ne choque pas tout simplement. Interrogée, la Présidente de la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et des maternités de proximité, Françoise Nay, confirme : « A priori, il n’y a pas d’égalité d’accès à l’IVG en France. » En 2009, 222 100 IVG ont été recensés en Francei.

"Les femmes aujourd'hui, en France, sont de véritables héroïnes"

Lundi, 17 Mai, 2010
Logo

 

Marie-Françoise Colombani est écrivaine et édi- torialiste pour « Elle » magazine. Entretien autour de la deuxième édition des « États Généraux de la Femme » qui, en 1970, ont abouti aux lois sur l’avortement et en 2010 sur un livre blanc remis au Premier ministre.


Yasmine Oudjebour : Vous organisiez déjà, il y a 40 ans, des États Généraux de la Femme, pourquoi avoir renouvelé l’expérience en 2010 ? 

Le droit à l'avortement, un acquis toujours remis en question

Lundi, 17 Août, 2009
Logo


La loi Veil, comme le droit à la contraception, a été un véritable combat pour les  mouvements féministes Français, des années de lutte et de conscientisation de la société Française ont été nécessaires.

Rappelons-nous qu’avant 1965 une femme, en France, avait besoin de l’autorisation de son époux pour travailler ou ouvrir son compte bancaire. Les mouvements féministes (MLF, Planning Familial), médecins, artistes et anonymes ont eu le courage et la détermination  de mener le combat pour la défense des femmes à disposer de leur corps. On se rappelle  du « Manifeste des 343 avortées ».

Interview : Marie-Pierre Martinet , quel avenir pour l'IVG?

Lundi, 16 Novembre, 2009
Logo

Environ 200 000 interruptions volontaires de grossesse (IVG) sont pratiquées chaque année en France. Mais, selon les associations, effectuer un avortement s’avère aujourd’hui de plus en plus difficile.Rencontre avec Marie-Pierre Martinet, secrétaire générale du Planning Familial et Dalila Touami, Présidente de la Fédération régionale Ile de France du Planning Familial.

Pourquoi devient-il de plus en plus difficile de pouvoir pratiquer une IVG ?