automne »

automne


Anonymiser pour mieux habiter

Mardi, 26 Mars, 2013
Logo

Christophe Robert soutient la proposition de la FNMDP d’anonymiser les demandes de logements sociaux, mais pas n’importe comment.

L’anonymisation s’impose parce que nous sommes face à des discriminations qui sont parfois directes. Tout doit être fait pour les empêcher, c’est une évidence. Ceux qui les pratiquent de manière indirecte le font parfois avec le sentiment de protéger les personnes elles-mêmes. Sans doute c’est une erreur. Si on clarifie, si on met de la transparence dans les dispositifs d’attribution de logements, on assainit considérablement le processus.

 

Pour un système transparent

Mardi, 26 Mars, 2013
Logo

Secrétaire Général du Haut Comité pour le logement des personnes défavorisées, Bernard Lacharme milite pour une plus grande transparence dans les processus d’attribution.

Les pratiques du scoring en Angleterre, dans le grand Londres et de façon générale dans le Royaume-Uni ont inspiré la mairie de Paris, peut-être au moins pour les logements intermédiaires.

L'anonymisation en questions

Mardi, 26 Mars, 2013
Logo

Les questions du public lors de la table ronde sur le logement.

Brahim, Marseille, issu d’une cité très défavorisée du 3eme arrondissement :

 

L'éducation pour éveiller les consciences

Mardi, 26 Mars, 2013
Logo

Pourquoi le débat sur la laïcité et à fortiori la religion est-il houleux ?

Cette question en France et ailleurs est à manipuler avec prudence car susceptible de s'embraser rapidement, la plus sensible étant celle de la place de l'islam en France. Ces derniers mois, les tensions autour de cette thématique étaient palpables. Certes, les gens qui ont fait de la haine de l'islam un programme politique ne dirigent plus le pays. Cela ne signifie pas pour autant que l'arrivée de la gauche au pouvoir mettra un terme à toutes ces années de souffrances accumulées.

Laïcité à l'école : un outil d'émancipation

Mardi, 26 Mars, 2013
Logo

La proposition faite par la fédération nationale des maisons des potes est de faire de la question de l’enseignement de la laïcité dans l’école un outil d’émancipation. Il faut donc que  les adultes - lorsqu’ils sont face aux jeunes - soient outillés pour leur expliquer cette notion.

Comment faire vivre la laïcité ? Pour faire vivre la laïcité il faut la faire connaitre pour que finalement chacun puisse se construire dans celle-ci. Il ne faut pas que cette notion soit vécut comme une contrainte mais comme quelque chose qui permet à chacun de s’élever et de s’émanciper.  Car effet, la laïcité c’est une affaire qui touche le quotidien des croyants et des non croyants.

Laïcité : la même exigence pour tous

Mardi, 26 Mars, 2013
Logo

Pour le délégué général de « graine de France » l’éducation à la laïcité est le meilleur rempart contre les fondamentalistes.

On a toujours eu en France un combat sur la question de la laïcité. Ce combat n’est pas né avec l’apparition de l’Islam et des Musulmans en France. La question de la laïcité a toujours été quelque chose de clivant et a questionné toute l’Histoire de notre pays.

Un enjeu d’avenir

Lundi, 25 Mars, 2013
Logo

La laïcité est un enjeu pour les générations à venir et pour créer le vivre ensemble.

 

« Un immense désarroi »

Lundi, 25 Mars, 2013
Logo

La sénatrice du parti socialiste Laurence Rossignol soutient la proposition numéro 9 de la maison des potes sur l’enseignement de la laïcité.

Je suis d’accord pour voter l’engagement numéro 9 de la fédération national des maisons des potes qui demande et soutient la proposition du ministre de faire des cours de morale laïque à l’école.

La laïcité en questions

Lundi, 25 Mars, 2013
Logo

Les interventions du public lors de la table ronde laïcité.

Naïla

La laïcité se doit d’être enseignée à l’école pour que chacun apprenne à s’accepter et à vivre ensemble, elle est avant tout un principe d’égalité.

La laïcité : vivre ensemble

Lundi, 25 Mars, 2013
Logo

Jean-Claude Tchikaya défend la laïcité à l’école comme condition essentielle de l’égalité.

La laïcité est  au centre de la problématique d’égalité. Il est essentiel de comprendre que la laïcité n’appelle pas à l’assimilation ou à la perte de toutes ou une partie des composantes culturelles de l’individu.