Ville et quartier »

Ville et quartier


Interview : Najwa El Haïte Confaits, « Mener le combat dans le milieu associatif »

Lundi, 17 Août, 2009
Logo

Najwa El Haïte Confaits, est Conseillère Municipale (PS) à la mairie du Havre. Marquée par l’indifférence et le racisme subis par son père, elle décide de s’engager en politique. Elle nous parle du « Conseil de la Diversité » mise en place par sa municipalité. 


Loubna Meliane : Lors du dernier conseil municipal, vous avez marqué votre vive opposition à la création d’un conseil de la diversité. Pourquoi ?

Hamou Bouakkaz, militant du quotidien

Lundi, 17 Août, 2009
Logo

« Exclu par la « norme », constamment confronté à des problèmes d’accessibilité, issu d’un milieu populaire où les soucis du quotidien rythmaient ma vie, je sais exactement de quoi me parlent les militants associatifs que je côtoie. » Difficile de trouver un rôle qui conviendrait mieux à Hamou Bouakkaz que celui qu’il occupe à la mairie de Paris. Après une vie passée à surmonter les obstacles les plus divers, et en premier lieu sa cécité, l’élu est, depuis mars 2008, maire adjoint chargé de la démocratie locale et de la vie associative. Une nouvelle étape sur un chemin qui en compte déjà beaucoup.

 

Interview : Olivier Leonhartd, "Comment l’Etat va assécher les revenus des villes"

Lundi, 16 Novembre, 2009
Logo

Révolution dans les mairies : les réformes annoncées par le sommet de l’Etat (Taxe Professionnelle supprimée, Dotation de Solidarité Urbaine réorientée…) plongent les élus dans le désarroi, droite et gauche confondus. On a recueilli la réaction d’Olivier Léonhardt, maire de Sainte-Geneviève des Bois (Essonne), par ailleurs Président de la Communauté d’Agglomération du Val d’Orge. Entre indignation et incompréhension.


Erwan Ruty : Quelles pourraient être les conséquences de ces réformes, pour une ville comme la vôtre ?

L’avenir de la politique française s'écrit à Goussainville

Lundi, 16 Novembre, 2009
Logo

Le 21 juin 2009, un séisme électoral retentissant bouscule le paysage politique du val d’oisien. Alain LOUIS candidat PS à la mairie de Goussainville (95) rassemble atour de lui toutes les force de Gauche se sa commune pour battre une municipalité UMP frauduleuse et multirécidiviste. Badr SLASSI, 30 ans, qui répond à nos questions. Il est directeur de cabinet du maire de Taverny (95), secrétaire fédéral de section au Parti socialiste et 2éme adjoint du maire de Goussainville en charge de la vie associative, du sport et de l’administration générale…

 

Nadjib SELLALI : En juin 2009, la mairie de Goussainville jusque là tenu par Antoine Casula UMP,  bascule à Gauche avec le socialiste Alain Louis suite à des élections anticipé. Pouvez vous nous rappeler dans quel contexte cela c’est passé ?

SOS Racisme défend le vivre ensemble

Samedi, 28 Février, 2009
Logo

Agressions antisémites, altercations, le 19ème arrondissement défraie la chronique depuis plusieurs mois. Comment faire en sorte que tous les habitants de cet arrondissement continuent à vivre ensemble ? Les réponses du président de SOS Racisme 19ème.

Le 19ème arrondissement de Paris est un quartier où malgré les apparences, il fait bon vivre Ensemble. Ici se côtoient 200 000 habitants aux 90 nationalités différentes. On y trouve la plus grande communauté juive d’Europe, une importante communauté musulmane, une communauté malienne et, plus récemment, des habitants venus d’autres pays d’Afrique noire et des Asiatiques.

L’attractivité culturelle, le charme de l’arrondissement y sont si forts, qu’une tranche de la population, plus aisée, s’y est installée aux côtés d’une population ouvrière plus modeste.

Quand expulsion à la campagne rime avec paix sociale…

Jeudi, 17 Décembre, 2009
Logo

 Au Havre, la politique de rénovation des quartiers populaires  semble ne pas répondre  aux critères sociaux attendus par les habitants…(source photo: schlomoh.blog.lemonde.fr)

 

 

 

" Pour que les quartiers appartiennent à la ville. "

Samedi, 28 Février, 2009
Logo

La différence entre Strasbourg et Saint Maur (Val-de-Marne) ? La première a opté pour le désenclavement des quartiers par la multiplication des lignes de transport alors que la deuxième s’y refuse. Deux de leurs habitants nous détaillent les effets de ces décisions.

Jean Luc Kaneb, membre de la Maison des potes de Strasbourg.

Comment Strasbourg a désenclavé ses quartiers ?

Depuis 2006, des travaux pour prolonger la ligne du tram ont été réalisés. Aujourd’hui, quatre quartiers en bénéficient. Mais les travaux ont été interrompus durant six mois car rien n’avait été fait en concertation avec les habitants de ces quartiers.

ADESCA : Une Afrique qui éduque nos quartiers

Lundi, 16 Novembre, 2009
Logo

Suivre le réseau associatif de la Fédération Nationale des Maisons des Potes est toujours une grande aventure. Situées au cœur des quartiers, ces associations  vous délivrent leurs engagements. Pour ce numéro, nous vous invitons à la rencontre de l’association ADESCA, une promenade sur un pont entre la France et le Togo.

 C’est à l’initiative d’un groupe de Togolais, venu en France pour faire leurs études, qu’est née l’Association ADESCA (Action pour le Développement de l’Éducation Socioculturelle d’Akposso). Engagés dans une démarche de partage de leurs connaissances, ils décident sous la présidence de Peter Kossi KPODZRO, de créer un pont de solidarité entre la ville de Saint Ouen (93) où ils ont élu domicile et les villages de Tomégbé-Akloa (Togo), dans la région des plateaux, d’où ils sont originaires.

La MPE de Vitrolles, l’alternative associative

Lundi, 17 Août, 2009
Logo

Créée en 1999, en opposition à la municipalité MNR (Mouvement National Républicain), la Maison Pour l’Egalité (MPE) est une association, implantée sur les quartiers du Liourat et des Pommiers de la ville de Vitrolles, qui met en œuvre des actions d’animation et de loisirs ainsi que des projets favorisant l’accès aux droits, à l’information et à la citoyenneté en direction d’un public enfants, jeunes et femmes/familles. 

L’idée d’une association a pris tout son sens avec l’appui des membres de SOS Racisme, du personnel municipal, des maisons de quartier et de la Fédération Nationale Des Maisons des Potes à laquelle notre association a toujours été affiliée.

Ses actions, fondées sur la participation active des habitants des quartiers de la commune, ont pour objectif de promouvoir l’insertion sociale, professionnelle et culturelle et de participer à la création d’une nouvelle solidarité dans les cités.