Ville et quartier »

Ville et quartier


Quand les riches se plantent d’adresse...

Lundi, 14 Février, 2011
Logo

 

Des listes d'attente aux longueurs abyssales grouillent dans les placards des bailleurs de logements sociaux, des personnes aux revenus maigres patientent pour l'obtention de ce qui est devenu une denrée rare : un logement HLM...


La Tribune a révélé en novembre 2010 que 53 000 foyers ayant un à deux enfants vivent en logement HLM alors que leurs revenus se situent entre 11 200 et 13 500 euros par mois. Cette frange de la population que l’on appelle le «dixième décile» fait partie des 10 % des foyers les plus riches de France... Même s’ils ne représentent que 4,3 millions de locataires HLM (soit 1% des locataires) les discours de justice sociale en prennent un sacré coup !

Regard d’expert

Lundi, 15 Novembre, 2010
Logo

 

Jean-Alain Steinfeld est directeur général de l’Opievoy. Cet organisme de logement social représente 50 000 logements et 21 projets ANRU et s’est engagé dans un grand processus de construction et de renouvellement urbain.

 

Julien Vanhee : Après des années de renouvellements, constructions, et rénovations massives, la ségrégation urbaine n’est pas finie. Pourquoi cela n’a-t-il pas marché ?

Droit de vote des étrangers

Lundi, 16 Août, 2010
Logo

 

Après multiples tergiversations autour de la thématique du droit de vote des étrangers aux élections locales, et des réactions parfois démagogiques du camp politique, il convient de mettre les points sur les i: ils vivent ici, ils cotisent ici, ils doivent voter ici!


L’attachement à la France qui était une évidence pour beaucoup est désormais remis en question au point que l’on demande expressément aux immigrés extra communautaires de clamer un amour qui pour certains n’aurait pas été assez prouvé et éprouvé par une vie de labeur. Les ressortissants européens ont le droit d’élire et d’être élus aux élections municipales et européennes .

Tarif unique des transports : on l’a gagné et on l’aura!

Lundi, 16 Août, 2010
Logo

Il y a quelques mois, à l’approche des élections régionales, Pote à Pote, publiait un appel pour inviter les candidats à supprimer les zones tarifaires qui pénalisent injustement les usagers des transports en commun de banlieue parisienne.

Retour rapide sur l’une des questions centrales de cette dernière campagne électorale !


« Utopiste », « trop coûteux », « sans intérêt », tout a été dit pour expliquer à quel point la mise en place d’un passe Navigo au tarif unique était impossible.

Il était et il reste pourtant évident que la politique tarifaire des transports en Ile-de-France pénalise la banlieue en même temps qu’elle nous englue dans le « tout bagnole ». Fort heureusement, les périodes électorales laissent souvent la place à une certaine « magie » qui permet à des idées symboliquement incontournables de s’imposer.

Créer du lien

Lundi, 10 Janvier, 2011
Logo

Militant et salarié de SOS Racisme, Ouajdi Feki a fait des études en politique de la ville et rédigé un mémoire sur la prévention de la délinquance. Il est issu, a grandi et vit Vénissieux. C'est également fort de ce vécu qu'il défend aujourd'hui l'éducation populaire.

Il est de plus en plus difficile de construire des projets en banlieue et de les mener terme. Je le mesure d'autant mieux que j'ai été des deux côtés de la barrière en tant que bénéficiaire de l'éducation populaire et maintenant en tant que meneur d'actions pour les jeunes. Je pense pourtant qu'on n'est pas plus bêtes que la génération d'avant. Il y a des questions se poser, et il doit y avoir des raisons multiples et variées.

 

Abd Al Malik : « Changer le regard qu’on porte face à la banlieue car il est biaisé »

Lundi, 5 Juillet, 2010
Logo

Abd Al Malik : rencontre avec un artiste à multiples facettes…

 

Né à Paris en 1975, Abd Al Malik  a reçu pour son album « Gibraltar » les Victoires de la Musique en 2007. Il vient de publier aux éditions « Le cherche Midi » un roman intitulé «  La guerre en banlieue n’aura pas lieu ».

Abd Al Malik: La Guerre des banlieues n'aura pas lieu

Lundi, 16 Août, 2010
Logo

Né à Paris en 1975, Abd Al Malik  a reçu pour son album « Gibraltar » les Victoires de la Musique en 2007. Il vient de publier aux éditions « Le cherche Midi » un roman intitulé «  La guerre en banlieue n’aura pas lieu ».
Rencontre avec un artiste à multiples facettes…

 

Loubna Méliane : Pourquoi choisir un titre aussi positif «  La guerre en banlieue n’aura pas lieu » ?

Abd Al Malik : Être positif ça ne veut pas dire faire fi des réalités, c’est avoir envie de changer les choses. Je crois beaucoup. Il faut croire en ses rêves, ses utopies au risque de se faire  taxer de naïf : rêver à plusieurs c’est le début de la réalité.

Vous parlez de la cité en ces mots : « c’est une bombe atomique en devenir qu’on laisse abandonnée ».  Est-on au bord de l’explosion ?

Des habitants bien dans leur assiette !

Mercredi, 8 Septembre, 2010
Logo

Pour la dix-septième année consécutive, le Boulevard des potes organise les repas de quartier sur Bordeaux ; cette année le rendez-vous est fixé le vendredi 5 juin.

Alors que la rue est aujourd’hui, trop souvent perçue comme un simple lieu de passage, de pollution, d’insécurité ou se mêlent circulation et contrôles d’identité, le Boulevard des Potes veut, à travers les Repas de Quartier, favoriser la rencontre, le vivre-ensemble, et lutter contre l

« Je suis surpris de ne pas voir plus de révolte »

Mercredi, 8 Septembre, 2010
Logo

Maire communiste de Sevran (50 000 habitants en Seine-Saint-Denis) depuis 2001, Stéphane Gatignon jette un regard iconoclaste sur la question de la taxe professionnelle. L’édile, qui n’avait que 31 ans lorsqu’il fut élu, dépoussière le sujet et rend au débat son sens politique. Entretien.

Pote à Pote : Stéphane Gatignon, quels sont les enjeux de la suppression de la taxe professionnelle, récemment annoncée par le Président de la République ?

 

« Changer le regard qu’on porte face à la banlieue car il est biaisé »

Mardi, 7 Septembre, 2010
Logo

Né à Paris en 1975, Abd Al Malik  a reçu pour son album « Gibraltar » les Victoires de la Musique en 2007. Il vient de publier aux éditions « Le cherche Midi » un roman intitulé «  La guerre en banlieue n’aura pas lieu ».

Rencontre avec un artiste à multiples facettes…

Loubna Méliane : Pourquoi choisir un titre aussi positif «  La guerre en banlieue n’aura pas lieu » ?