Thomas Humain »

Thomas Humain


« Mixité sociale» ou les minorisés de la république : réalité de la ségrégation ethnique

Lundi, 15 Novembre, 2010
Logo

 

Selon les études d’Hacène Belmessous, la discrimination ethnique résidentielle reste occultée. Même si les pratiques ségrégatives de certains bailleurs sociaux, faites au nom d’une « gestion équilibrée du peuplement », ont été dénoncées.

 

En se basant sur son étude des quartiers Oberkampf à Paris, et la Croix Rousse à Lyon, il est clair que la ségrégation est bien une question ethnique. La population composée de la jeune génération issue de l’immigration et de la classe moyenne a autant de difficultés à mener à bien la mobilité résidentielle que ceux qui ne sont pas issus de cette classe.
Cette pratique ségrégative raciale a pu perdurer par la volonté des politiques établies, depuis la directive Guichard en 1972, écartant le facteur ethnique des politiques de lutte contre les discriminations.