Sarah Ben »

Sarah Ben


« Je suis arrivée au féminisme par la souffrance »

Lundi, 17 Mai, 2010
Logo

Djemila Benhabib, née en 1972, a grandi à Oran dans une famille de scientifiques engagés. En 1994, sous la menace des islamistes, elle fuit l’Algérie avec sa famille pour rejoindre la France. Depuis 1997, elle vit au Québec où elle s’implique dans les luttes féministes.

Sarah Ben : Votre confrontation très personnelle avec l’islamisme, en Algérie, explique-t-elle votre engagement féministe actuel ?