élue municipale et admonistrative à l'OPH d'Aubervilliers »

élue municipale et admonistrative à l'OPH d'Aubervilliers


Brisons la loi du ghetto.

Lundi, 30 Avril, 2012
Logo

INTERPELLATION

Soumia Zahir, élue municipale et administratrice à l’OPH d’Aubervilliers

Je suis élue à la ville d’Aubervilliers. Nous avons créé en mai 2008 un plan local de prévention et de lutte contre les discriminations sur plusieurs thématiques dont, ce qui nous semblait également prioritaire, l’accès au logement. Dès le mois de juillet 2008, nous avons créé une commission de désignation au sein de la ville d’Aubervilliers, dont la nouveauté est de présenter les candidats au logement de manière anonyme, tout simplement pour prévenir les discriminations, bien entendu liées à l’origine, mais également les questions de clientélisme. L’anonymisation au niveau des désignations également au niveau des attributions, des bailleurs est notre prochain projet au niveau de l’OPH d’Aubervilliers. Cela nous semble vraiment important pour garantir une égalité réelle des droits et de traitement à l’accès au logement. Cette égalité peut devenir une réalité localement, mais comment la généraliser ?

PROPOSITION

Brisons la loi du ghetto.

Bon nombre d’organismes HLM sélectionnent les locataires en fonction de leurs origines et procèdent même à des fichages ethniques pour procéder à des "dosages" ou à des regroupements communautaires. Ces pratiques discriminatoires perdurent du fait d’un sentiment d’impunité au regard du faible nombre de plaintes qui aboutissent à des sanctions significatives. Pour un accès égalitaire au logement social nous réclamons : l’anonymisation des demandes de logement social.